Comment investir dans le cannabis en 2021 ?

L’industrie du cannabis a connu un début d’année difficile. Le secteur est en fait dans une tendance baissière depuis plus d’un an. La plupart des sociétés de cannabis peinent à décoller, malgré les bienfaits prouvés du cannabidiol (CBD), substance contenue dans le cannabis. 

Le marché du cannabis n’aura pas crû de la façon dont l’attendaient les investisseurs, mais sur le long terme, le secteur promet une marge de croissance. Une éventuelle autorisation de l’usage du cannabis par le gouvernement fédéral des États-Unis lui ouvrirait les portes d’un marché à gros potentiel. On s’intéresse aujourd’hui aux avantages et aux inconvénients à investir dans le cannabis.

Pourquoi investir dans le cannabis ?

Tandis que l’Europe et particulièrement la France est à la traîne sur le marché du cannabis, le secteur est en pleine effervescence en Amérique du Nord. Même si les profits ne sont pas au rendez-vous pour la plupart des investisseurs, les sociétés de cannabis contribuent activement à la légalisation et à la fourniture de solutions médicales à base de cannabis. 

Une légalisation fédérale aux États-Unis conduirait sans doute plusieurs pays européens à légaliser à leur tour l’usage du cannabis. Ce continent représente une grosse marge de croissance pour les producteurs de cannabis.

La légalisation, pas totalement une bonne idée !

Partout dans le monde, la légalisation du cannabis divise les communautés. Certaines pensent que son utilisation doit être légalisée et réglementée, comme c’est le cas pour le tabac et l’alcool, dont l’abus est plus dangereux. D’autres pensent qu’il s’agit d’une drogue et que sa consommation à des fins récréatives est immorale. 

L’usage abusif ou à long terme de la marijuana peut en effet être préjudiciable à la santé et au bien-être d’une personne. De plus, il est prétendu que la consommation régulière de cannabis peut conduire à la consommation de drogues dures et nocives, comme l’héroïne et la cocaïne.

10 valeurs pour investir dans le cannabis

1) Canopy Growth 

Voici la plus grande multinationale de cannabis au monde, en matière de ventes et de capitalisation boursière. Ce groupe coté à Toronto et à New York propose plusieurs variétés de cannabis traité : feuilles séchées, huile et gel. Canopy offre aussi des solutions médicales à base de Cannabis par le biais de sa filiale Storz and Bickel. 

Bon nombre d’analystes se disent optimistes quant aux perspectives à long terme de Canopy, compte tenu de son importance dans l’industrie. 

2) Aurora Cannabis 

Aurora est l’une des sociétés de cannabis les plus suivies de l’industrie. En mai 2020, son action a bondi de 68 %, portant ainsi sa capitalisation boursière à un demi-milliard. Après une longue période durant laquelle les investisseurs n’attendaient pas grand-chose d’Aurora, les espoirs se ravivent pour le producteur de cannabis. Les analystes tablent pour de meilleurs chiffres dans les futures publications d’Aurora, par rapport aux exercices précédents. 

Aurora est en outre entrée sur le marché américain avec l’acquisition de Reliva. Avec l’ouverture progressive des magasins de cannabis, une augmentation des revenus est à envisager.

3) Aphria 

Aphria est l’un des premiers choix des investisseurs parmi les entreprises de cannabis au Canada. La société a surpris les analystes en surperformant largement ses concurrents lors du premier trimestre 2020 et celui qui l’a précédé. 

Selon Pablo Zuanic, un analyste réputé à Cantor Fitzgerald, Aphria pourrait préparer son entrée sur le marché américain du cannabis, avec une acquisition similaire à celle d’Aurora. L’action d’Aphria est moins chère que celle de ses concurrents, ce qui la rend encore plus attractive.

4) Cronos Group

Cronos Group est l’une des valeurs les plus stables de l’industrie du cannabis. Le groupe bénéficie en effet du soutien d’Altria Group. Les moyens financiers de ce géant du tabac contribuent à offrir une stabilité qui fait défaut à la plupart des titres de sociétés de cannabis. 

Le 30 mars, Cronos avait publié ses résultats pour le quatrième trimestre 2019. Il a marqué une croissance de ses ventes de 71 % par rapport à la même période un an plus tôt. Et ce, en grande partie grâce aux ventes réalisées aux États-Unis, marché qu’il a pénétré récemment, avec l’acquisition de Redwood Holding Group.

5) GW Pharmaceuticals 

GW Pharmaceuticals est une société biopharmaceutique spécialisée dans les médicaments à base de Cannabis. Epidiolex, son médicament contre l’épilepsie, est approuvé par le gouvernement fédéral américain. Aux États-Unis, ce médicament est de plus en plus prescrit à des patients. 

Le groupe travaille en outre pour son déploiement en Europe. La Bank of America a actuellement une notation « achat » pour l’action de GW, avec un objectif de prix de 230 dollars. Au début du mois de juin, elle se négociait à 124 dollars.

6) Trulieve Cannabis

Trulieve Cannabis est dit opérateur multiétats américain (multistate operator ou MSO). La société siège en Floride. Les MSO bénéficient d’une marge plus favorable que les producteurs canadiens, du fait de l’offre excédentaire dans le marché canadien. 

7) Green Thumb Industries 

Green Thumb Industries est aussi un MSO basé à Chicago. Cette société de cannabis a une importante marge de croissance aux États-Unis. Elle est déjà présente dans plusieurs États intéressants, comme l’Illinois et la Pennsylvanie. 

L’expansion de la production et de la distribution de ses produits, l’ouverture de nouveaux magasins et l’augmentation constante du nombre de clients portent la croissance des revenus de Green Thumb. Durant l’exercice qui s’est clôturé le 31 mars, Green Thumb Industries a annoncé un chiffre d’affaires de 102,6 millions de dollars. Ce montant représente une croissance de 35,4 % par rapport au quatrième trimestre 2019. 

8) Cresco Labs 

Cresco a fait de l’Illinois, la Californie et la Pennsylvanie les principaux moteurs de sa croissance en 2020. Le groupe devrait réaliser près de 80 % de ses ventes dans ces 3 États. Cresco est en train de se déployer aussi à New York, au Massachusetts, au Michigan et en Arizona. C’est en fait l’une des sociétés de cannabis les plus dynamiques du continent nord-américain.

9) Stenocare

Stenocare est un acteur clé dans le programme danois de légalisation du cannabis médical, afin d’améliorer la qualité du traitement de certaines maladies. Créée en 2017, la société a été introduite en bourse fin 2018, ce qui en fait la première société européenne de cannabis à être cotée. 

Stenocare importe et vend des produits à base de cannabis sur le marché danois, par l’intermédiaire de différents distributeurs. Grâce à l’approbation de l’Agence danoise de la médecine, le groupe fournit des produits médicaux aux hôpitaux et aux pharmacies.

10) Wayland Group Corp.

Cette société pourtant enregistrée au Canada est plutôt une entreprise européenne, en raison de sa forte présence sur le continent. Waryland a plusieurs filiales en Suisse et en Allemagne. Elle a aussi des partenaires au Royaume-Uni et en Italie. Le groupe a en outre récemment obtenu une licence pour la production de cannabis médicale à Malte. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.